La cause soutenue

En 2020, la Nuit revient pour soutenir le projet du fondateur de l'événement, Sébastien Kwiek, qui oeuvre actuellement pour la création d'un nouveau centre d'activités pour adolescents en souffrance.


Adolescent en souci, en souffrance : plaidoyer pour la création d’un espace d’accueil, d’écoute, et d’activités.

Pourquoi ?

De nombreux adolescents sont actuellement en souffrance : mal-être, dépression, anxiété, déscolarisation, conduite à risque, isolement, difficulté à donner sens à leur existence. Sur la région amiénoise, les rares dispositifs sont saturés et les familles, tout comme les professionnels du secteur médico-social, peinent à trouver des solutions adaptées pour les accueillir.

Qui ?

Un petit groupe de professionnels expérimentés au travail avec des adolescents en milieu hospitalier (éducateurs spécialisés, médecins, psychologues, art-thérapeutes…) se mobilisent pour la création d’une structure qui vise à répondre à ce besoin. Il s’agit d’une initiative citoyenne dont l’objectif est de compléter le réseau existant en proposant des espaces d’activités éducatives à visée thérapeutique destinés aux adolescents.

Comment ?

Pour que cet accueil puisse se mettre en place, nous avons besoin dans un premier temps de locaux capables d’accueillir un à deux petits groupes d’adolescents (6 à 8 adolescents maximum) pour des temps d’activité d’une durée de 1h30 à 2h00. La possibilité d’avoir accès à un espace d’accueil en intimité serait également bienvenue pour recevoir individuellement parents et adolescents.

Quand ?

Dans la perspective de septembre 2020, nous ambitionnons d’ouvrir cet espace un mercredi après-midi par semaine, à raison de deux à quatre temps de groupe par créneau. Cela nous permettrait de lancer notre activité et de l’adapter au mieux aux besoins repérés. Dans un second temps, l’accueil pourrait s’envisager tous les mercredis, y compris le matin. Par la suite, des créneaux dédiés aux parents sont également à réfléchir.

Avec quels partenaires ?

Notre souhait étant d’inscrire la mise en place de ce projet dans la durée, nous avons le souhait de présenter notre projet aux principaux acteurs du champ de la santé de l’adolescent (ARS, Conseil départemental, Maison des adolescents, établissements hospitaliers, médecine scolaire), ainsi qu’aux partenaires associatifs prêts à œuvrer à nos côtés.

Comment nous soutenir ?

Un comité de soutien à la création de cette structure est actuellement en cours de constitution. Nous cherchons des partenaires prêts à nous soutenir, notamment par le prêt gracieux -ou à faible coût- de locaux. Parallèlement, nous allons faire des demandes de subventions pour permettre de financer la mise en place pérenne de cet espace d’accueil pour adolescents. Toutes les personnes, structures, associations, désireuses de nous aider à mettre en place ce projet sont également les bienvenues.

Sébastien Kwiek (coordination projet)